L'Académie Culinaire de France

C’est au cours de l’Assemblée Générale du 18 février 1887 de l’Union pour le Progrès de l’Art Culinaire, association créée le 7 mai 1877 sous l’influence de Joseph Favre, que l’Association change de nom pour s’appeler « Académie de Cuisine ».

Le bureau est composé du Président élu Corentin Pacos, Léopold Hanni lui succèdera, puis Casimir Moisson ; secrétaire général Joseph Favre qui démissionnera 2 ans plus tard ; secrétaire de séance Auguste Colombié.

Membres du bureau : A Coquelet, Hans Jacob, L Hanni, A Hall et L Lallemant.

 

En 1888, l’Académie de Cuisine demande à Joseph Favre de revenir ; la société est réorganisée et prend le nom de Académie Culinaire de France. Son premier Président A Paillard, Casimir Moisson en est le Président d’Honneur, Léopold Mourier et Léopold Hanni vice-Présidents ; secrétaire général Joseph Favre / adjoints Darenne et Colombié ; trésorier Lacomme, adjoint J. Garde ; bibliothécaire Ripouteau ; questeur Pierdon.

Il est de coutume de dire que l’Académie Culinaire de France a été créée en 1883. Si l’on se réfère au titre « Académie », cela est possible ; si l’on se réfère aux chefs qui ont composé les différents bureaux, de 1883 à 1888, cela est possible car nous les retrouvons dans le premier bureau de l’Académie Culinaire de France en 1889.

Cette période de 1883 à 1888 peut être considérée comme un temps d’organisation et de préparation des statuts.

Le 17 février 1903, Joseph Favre décède – Emile Darenne est élu secrétaire général.

La guerre de 1914 survient. Dans une Europe en crise, l’Académie perd de son influence ; entre les deux guerres, elle sera plus proche d’un club gastronomique que d’une Académie.

En 1949, les chefs se réunissent pour redonner vie à nos associations ; c’est en 1951 que l’Académie Culinaire de France dépose ses nouveaux statuts et redonne toute sa place aux gens des métiers de la cuisine et de la pâtisserie.

Le premier Président de cette nouvelle ère est Ferdinand Wernert – le secrétaire Raymond Bodet, suivi en 1953 par le Président Maurice Ménessier et le secrétaire Jacques Sylvestre. Durant son mandat, le Président crée des délégations aux USA, Canada et Japon.

En 1963, Jules Petit, chef du Drouant Gaillon, MOF cuisine 1936, devient Président et Jean Germa secrétaire général.

Les USA offrent à l’Académie un splendide trophée sur socle en cuivre ; le Président Jules Petit organise le premier Trophée National de Cuisine et de Pâtisserie – Trophée qui sera remis en course chaque année. Il est toujours d’actualité.

 

En 1967 le Président Pierre Mengelatte est élu pour 4 ans ; secrétaire Jean Germa. De cette présidence, on notera les grands banquets de chasse, principalement au Cercle Militaire dont P Mengelatte était le gérant.

 

En 1971 – Après 10 ans comme secrétaire général, Jean Germa est élu président ; et Bernard Barus, secrétaire général.

Jean Germa donne une note plus académique à l’Académie ; auteur de « Nocturne au Panthéon Culinaire ». Il se rend à Vex, en Suisse, pour poser une plaque sur la maison natale de Joseph Favre. Il a créé « les membres émérites » de l’Académie et l’homologation des recettes de cuisine présentées par les chefs. Il décèdera au cours de son second mandat.

 

En 1978, le Président Michel Malapris s’installe à la tête de l’Académie. Bernard Barus est reconduit dans ses fonctions de secrétaire général.

Durant les mandats du Président Malapris, les cérémonies des intronisations quittent le siège de l’Académie, rue St Roch et se déroulent dans les salons des grands hôtels parisiens.

Il crée les délégations Bénelux, Grande Bretagne et Australie ; il perpétue les déjeuners ou dîners de chasse, ainsi que le Trophée National de cuisine et de pâtisserie.

Le Président Malapris, très reconnu dans le milieu du tourisme et de l’agriculture obtiendra de nombreuses distinctions pour les chefs de l’Académie.

Après 18 ans de présidence, fatigué, il démissionne, en 1996.

 

Gérard Dupont est élu pour terminer le mandat du Président Malapris. Il sera réélu durant 4 mandats. Jean Sabine est le secrétaire général de 1998 à 2010.

Au cours des mandats de Gérard Dupont, l’Académie s’installera dans ses nouveaux bureaux, acquis en 2009 ; les cérémonies des intronisations se feront dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine.

Gérard Dupont instaure les grandes conférences avant les intronisations avec comme orateurs Jacques Puisais, Jean-Marie Bourre, Jacques Revel, le chimiste Hervé This, Pierre Gagnaire…..

Il perpétue chaque année le dîner de chasse, le Trophée National ; Il créée en 2001 le Trophée Passion, qu’il a organisé tous les deux ans.

La délégation du Mexique voit le jour, ainsi que les antennes Chili, Pérou, Bolivie, Argentine, Equateur, Cuba, Corée, Suisse.

 

En 2015, Fabrice Prochasson est le deuxième MOF élu Président de l’Académie (Jules Petit MOF 1936) ; il est aussi le plus jeune Président et membre émérite de cette nouvelle ère.

Il est élu avec un programme de modernité, plus social ; et l’Académie trouve une place nouvelle dans le monde de la gastronomie, et il cherche à rassembler les présidents d’association Culinaire en créant en 2016 et 2017 le ravivage de la Flamme du soldat inconnu en invitant tous les membres des associations culinaires de France.

Il crée rapidement une nouvelle charte graphique en s’inspirant de l’Académie française pour que chaque délégation et Antenne internationale puisse arborer un signe d’appartenance et permettre une meilleure communication Mondiale avec un logo haut de gamme.

Le Président Prochasson crée la délégation du Chili et celle de Suisse, et transforme la délégation Bénélux et Bélux en retirant les Pays Bas.

Il apporte le Trophée Bernard Loiseau, depuis février 2016, et il crée en avril 2019 avec Laurent Drunat le premier Trophée Culinaire d’Ulis pour les jeunes cuisiniers en situation de handicap cognitif.

Il est aujourd’hui dans son deuxième mandat depuis le 8 février 2019 avec la volonté de créer un nouveau site Internet de l’Académie Culinaire de France, et de travailler sur les sujets de l’édition et de renforcer la bibliothèque par des acquisitions de nouveaux livres, et renforce la proximité des membres en France par la création des antennes régionales.

 

Depuis 2016 l’Académie participe activement au grand prix du livre Spirit en étant dans le jury, et en réalisant des accords mets et alcool lors de cette journée du Grand prix Spirit. 

Il perpétue la Coupe d’Or Marius Dutrey avec Christian Millet le président de la société des Cuisiniers de France, le Trophée National de Cuisine et de Pâtisserie, et le Trophée Passion International.

  • Black Facebook Icon

Abonnez-vous à notre newsletter

© 2020 par Vecteur Group.